Tony, le fils de Donato
Tony, le fils de Donato
Le père de Tony Tomassi se vide le coeur...


11 mai 2012  |  Mis en ligne à 06h04  |  Gilles des Roberts
Des politiciens frileux et peureux et un fond de racisme qui associe un peu trop vite la communauté italienne au monde mafieux.
 
Partager:  
 

En entrevue au Devoir, Donato Tomassi, père du ministre libéral déchu Tony Tomassi et organisateur politique de longue date ne fait pas dans la dentelle au sujet du climat politique au Québec.

Il tourne en ridicule l’affirmation de la ministre de l’Éducation Line Beauchamp qui prétend qu’elle ne savait pas que le mafieux Domenico Arcusi avait participé à un petit-déjeuner de financement qui a recueilli 60 000 $ pour le Parti libéral.

“Quand on reçoit 20-25 personnes chez soi – et c’est ce qu’a fait le Parti libéral dans le comté de Mme Beauchamp – et que ça rapporte plus que 60 000 piastres, on sait qui est autour de la table”, a déclaré Donato Tomassi.

Ce dernier est d’ailleurs d’avis que “ Line Beauchamp, c’est son nom qui fait la différence. Si elle avait eu un nom italien, la police se serait occupée de son cas”.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces attributs et tags HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>