Régis Labeaume - maire de Québec
Source : LeStudio1
Le maire Labeaume garde espoir pour du hockey cet automne


26 juin 2012  |  Mis en ligne à 13h57  |  Gilles des Roberts
C’est un Régis Labeaume visiblement fatigué qui s’est confié à Paul Arcand ce matin.
 
Partager:  
 

Sur les ondes du 98,5 FM le maire de Québec a indiqué qu’il gardait espoir que les Coyotes de Phoenix déménagent à Québec d’ici l’automne soulignant que “le dossier n’est pas mort”.

Il s’est toutefois réveillé quand l’animateur l’a interrogé sur l’altercation qu’il a eu avec David Gagnon la semaine dernière.

“(David) Gagnon est un anarchiste avec un job de prof à plein temps et un fonds de pension garanti. C’est un professionnel de la manifestation dont l’objectif était de me faire péter les plombs et il a presque réussit”.

Quand à ses archi-ennemis, les pompiers de Québec, le maire persiste et signe en réaffirmant que leur convention collective est “ridicule” et doit être revue.

“Quand un pompier peut s’absenter du travail pour prendre un cours de danse il y a quelque chose qui ne tourne pas rond” a lancé le bouillant maire.

 

1 commentaire sur “Le maire Labeaume garde espoir pour du hockey cet automne

  1. J’aime beaucoup le maire Labeaume, mais il pète les plombs tout le temps sans qu’il soit nécessaire d’engager un professionnel pour que ça arrive. Que Gagnon soit prof, pompier ou commis d’épicerie, Labeaume et son ridicule conseiller n’avaient pas d’affaire à l’attaquer en plein hôtel de ville. Labeaume a sérieusement perdu des points, là.
    En plus, que Gagnon soit anarchiste, qu’est-ce que ça change? Et est-ce que le maire est jaloux de son fond de pension?

Welcome, visitor!

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces attributs et tags HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>