Taters le Chat de la NASA

Dans une prouesse technologique remarquable, la sonde Psyché de la NASA a réussi une transmission par signaux laser, établissant ainsi une liaison avec la Terre sur une distance de plus de 30 millions de kilomètres. La vidéo de 15 secondes, provient du chat nommé Taters, le compagnon d’un chercheur du Jet Propulsion Laboratory (JPL) et a été capturée lors de cette expérience novatrice.

Le périple spatial de la sonde Psyché, propulsé le 13 octobre par une fusée Falcon Heavy de SpaceX, a démarré et ne prévoit pas d’atteindre sa destination, l’astéroïde métallique du même nom, avant 2029. Suite à une phase de tests intensifs pour s’assurer de l’opérationalité de la sonde, il est coutumier de placer les engins spatiaux en veille, mais pour Psyché, cette pause n’est pas encore prévue… La NASA, en collaboration avec le JPL, a procédé le 11 décembre à la première expérimentation réussie du DSOC (Communications Optiques en Espace Profond), qui repose sur l’échange de données au moyen d’un faisceau laser.

L’aventure de Taters le chat captée par un rayon lumineux

Le DSOC, un démonstrateur technologique imposant de 25 kg, alimenté par 75 watts de puissance, utilise une diode laser dans le proche infrarouge pour émettre des signaux vers la Terre avec une précision exceptionnelle. La première démonstration, réalisée avec succès, s’est effectuée en Californie, au moyen de l’observatoire Palomar géré par Caltech, l’université qui supervise également les activités du JPL. Des démonstrations futures sont prévues alors que Psyché s’éloignera encore plus, à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre.

DSOC Laser sonde Psyché
Le dispositif de communication laser installé sur la sonde Psyche. © NASA

Durant cet essai précurseur de décembre, l’équipe au sol a pu visionner la vidéo transmise en excellente qualité, des pitreries du chat Taters qui pourchassait le point lumineux d’un laser sur un canapé. En plus de ce divertissement spatial, des marqueurs de test tels que du texte et des couleurs ont été incorporés pour tester la fidélité de la transmission.

Le laser: nouveau défis de la communication à longue distance dans l’espace

Les défis de la communication à longue distance La communication par laser entre les sondes et les satellites prend de l’ampleur, surtout en orbite basse, où des constellations dédiées explorent cette solution pour transférer d’énormes quantités de données entre elles et vers le sol. Cette technologie, bien que déjà testée entre satellites en orbite basse et quelques unités géostationnaires, n’a jamais été opérationnelle pour des missions au-delà de l’orbite terrestre.

Cette avancée intéresse particulièrement les agences spatiales pour les futures missions autour de la Lune et au-delà. Le réseau d’antennes de la NASA, le Deep Space Network, confronté à des limitations pour recevoir d’importantes quantités de données, pourrait trouver dans les communications laser à longue distance une solution prometteuse.

Un nouveau chapitre semble donc s’écrire pour les communications spatiaux en longue distance, inauguré par un chat roux, ambassadeur tout à fait impromptu de cette avancée.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *