Bienvenue au 21 ème siècle

Bienvenue au 21e siècle, où l’effervescence numérique bouleverse notre rapport au monde et à autrui. À l’ère où une image, un texte, un simple post facebook peut susciter l’engouement des masses et embraser les réseaux sociaux, un nouveau phénomène viral fait surface.

Il dépeint, avec une ironie mordante et une précision chirurgicale, notre société actuelle et son penchant pour le culte de l’éphémère. Cette œuvre graphique nous montre une multitude d’individus entassés, se haussant les uns les autres dans une quête désespérée pour atteindre le sommet.

Un pied géant, implacable et indifférent, écrase quelques-uns d’entre eux, indifférent à la lutte qu’ils mènent. Au cœur de cette frénésie, un cœur saignant est négligemment tatoué sur le talon, symbolisant peut-être l’amour perdu ou ignoré dans la frénésie de cette ascension.

Bienvenue au 21ème siècle (le texte viral)

Bienvenue au 21e siècle.

Ici le sexe est gratuit et l’amour est devenu une poche pleine de billets.
Où perdre son téléphone est pire que perdre ses valeurs. Où la tendance est de fumer et de boire et si tu ne fais pas ça, tu auras de la place.
Où la salle de bain est devenue un studio photo et l’église, l’endroit idéal pour s’inscrire.

21e siècle, où hommes et femmes craignent beaucoup plus la grossesse que le VIH.
Là où la livraison de pizza arrive plus vite que l’ambulance.
Où les gens meurent de peur des terroristes et des criminels bien plus que Dieu.

Là où les vêtements décident de la valeur d’une personne et avoir de l’argent est plus important que d’avoir des amis ou même une famille.

21ème siècle, où les enfants sont capables de renier leurs parents pour leur amour virtuel.
Où les parents oublient de réunir leur famille à table pour un dîner harmonieux, en parlant de la vie quotidienne tout en s’amusant au travail ou sur leur téléphone.

Là où les hommes et les femmes veulent souvent juste des relations sans engagement et leur seul “engagement” est de poser pour des photos et poster sur les réseaux sociaux en jurant un amour éternel.

Où l’amour est devenu public ou une pièce de théâtre.

Là où les photos les plus populaires ou les plus suivies avec le plus de « J’aime » sont celles qui semblent répandre le bonheur ; celles qui publient des photos dans des endroits fantastiques et paradisiaques, entourées d’« amours vides » et de « familles brisées ».

Où les gens ont oublié de prendre soin de l’esprit, de l’âme vide et ont décidé de prendre soin et de tatouer leurs corps.
Là où il coûte plus cher d’avoir le corps désiré du “monde artistique” qu’un diplôme universitaire.

Où une photo de gym obtient beaucoup plus de J’aime qu’une photo en train d’étudier ou de faire de bonnes actions.

21ème siècle, ici on ne survit que si on joue avec la « raison » et qu’on vous détruit si vous agissez avec le cœur.

Anonyme / Réseaux Sociaux

En conclusion, si cette image capte le zeitgeist de notre époque, elle soulève aussi des questions poignantes sur notre futur. La véritable rencontre, celle qui se déroule “IRL” – dans la réalité, face à face – possède une qualité irremplaçable.

La texture de l’existence humaine, avec sa richesse émotionnelle et ses nuances subtiles, ne peut être réduite à des pixels et des clics. À travers ce miroir artistique que nous tend ce contenu viral, nous sommes invités à réfléchir sur l’essence de nos interactions.

  • Qu’est-ce qui reste d’authentique dans nos connections quand elles sont filtrées par des écrans et des avatars ?
  • À l’avenir, saurons-nous préserver la chaleur d’une poignée de main, l’émotion d’un regard, l’incommensurable valeur d’une présence ?

Ce sont des interrogations essentielles que nous devons porter dans notre quête d’un avenir où la technologie, au lieu de nous submerger, pourrait nous élever vers plus d’humanité.

Connecteurs filtrés

Les dispositifs de connexion dotés de filtres incorporent une technologie de pointe conçue pour influencer le signal qui traverse les câbles, les connecteurs et l’appareillage. On distingue principalement deux catégories de technologies de filtrage : le filtrage des interférences électromagnétiques (EMI), qui élimine les perturbations de haute fréquence affectant le signal, et la sécurisation contre les décharges électrostatiques, qui défend vos équipements contre les surtensions soudaines.

Liens utiles :

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *